skip to Main Content

QUEL EST LE MEILLEUR ISOLANT POUR LES COMBLES ?

Le choix du meilleur isolant pour les combles est très important si vous souhaitez isoler correctement votre toiture et profiter d’un confort optimal dans votre logement. A travers cet article, découvrez quels sont les critères à prendre en compte pour choisir le meilleur matériau isolant ainsi qu’un comparatif des différents types d’isolants.

Comment choisir le meilleur isolant pour les combles ?

Malheureusement, il n’existe pas de matériau isolant miraculeux et adapté à toutes les configurations. Le choix du meilleur isolant dépend de plusieurs critères tels que votre budget, le type de combles à isoler, ou encore vos préférences personnelles.

Si vous souhaitez isoler des combles perdus, mieux vaut opter pour un isolant en laine ou en flocon à disposer en grande épaisseur. En revanche, pour isoler des combles aménagés, il est préférable d’opter pour des isolants plus performants à épaisseur égale. Ceci vous permettra de disposer l’isolant en épaisseur moindre, afin de préserver l’espace habitable de vos combles.

En fonction de votre budget, le choix du meilleur isolant varie également. Si votre budget est plutôt restreint, mieux vaut opter pour la laine de verre (qui est d’ailleurs l’isolant le plus populaire en France). Cependant, ce matériau n’est ni le plus simple à poser, ni le plus écologique.

Les menaces auxquelles doit faire face votre logement sont aussi un critère à prendre en compte. Si l’humidité ou les rongeurs attaquent régulièrement les combles, mieux vaut opter pour un matériau résistant à ces fléaux. Il est aussi toujours préférable de choisir un matériau résistant au feu.

Si vous comptez réaliser la pose vous-même, ou si vous n’être pas sûr de trouver un artisan suffisamment qualifié dans votre région, mieux vaut opter pour un isolant facile à poser. Si vos combles ne sont pas accessibles, il est préférable de choisir un isolant en flocon. En revanche, si les combles sont aménagés, on choisit plutôt un isolant en rouleau.

Enfin, si vous en avez les moyens, il est toujours souhaitable de favoriser un isolant respectueux de l’environnement dont le bilan en énergie grise est faible. Parmi les matériaux les plus écologiques, on compte les isolants naturels comme la laine de mouton et le liège. Les matériaux produits à partir de produits recyclés, comme la ouate de cellulose, sont eux aussi écologiques.

Comparatif des meilleurs isolants pour les combles

Afin de vous aider à choisir le meilleur isolant pour vos combles, nous vous proposons de comparer les types de matériaux les plus couramment utilisés : laines minérales, isolants synthétiques, laines végétales, laines animales, liège, fibre de bois, perlite et isolants minces.

Les laines minérales

Les laines minérales, telles que la laine de verre ou de roche, offrent de très bonnes performances pour l’isolation thermique et pour l’isolation phonique. Elles offrent également le meilleur rapport qualité / prix du marché. Pour 100 mm d’épaisseur, comptez entre 3 et 5 euros par mètre carré.

Ces laines peuvent être utilisées aussi bien pour les combles et toitures que pour les sols et les murs. En revanche, elles ne sont pas adaptées aux combles en proie à l’humidité. Un autre défaut est ces matériaux sont désagréables à utiliser. Leur bilan carbone est par ailleurs mitigé.

Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques, tels que le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé et le polyuréthane offrent eux aussi de très bonnes performances pour l’isolation thermique. En revanche, ils ne sont pas très adaptés à l’isolation phonique (à l’exception du polystyrène qui offre des performances correctes).

Un avantage de ce type d’isolants est qu’une faible épaisseur suffit à procurer une bonne isolation. En revanche, la durabilité est plutôt faible. Ces matériaux comptent également parmi les plus nuisibles pour l’environnement. En termes de prix, comptez plus de 5 euros par mètre carré. Ces isolants synthétiques conviennent à l’isolation des combles et toitures, des sols, des murs et des terrasses.

Les laines végétales

Les laines végétales, telles que le chanvre et le lin, offrent une très bonne isolation thermique. Leurs performances pour l’isolation phonique sont en revanche très faibles. La durabilité de ces matériaux est bonne.

Le principal défaut de ces laines est leur prix élevé. Comptez plus de 5€ par mètre carré. Il est possible d’utiliser les laines végétales pour l’isolation des combles, des toitures et des murs.

Les laines animales

Tout comme les laines végétales, les laines animales et les plumes offrent de bonnes performances d’isolation thermique, mais ne conviennent pas pour l’isolation phonique. En plus d’être naturels et faciles à poser, ces matériaux ont l’avantage de ne pas être irritants.

En revanche, ces laines sont à l’évidence sensibles aux flammes. En outre, elles se révèlent très coûteuses. Comptez entre 15 et 20 euros par mètre carré. Vous pouvez utiliser les laines animales pour l’isolation des combles, des toitures ou des murs.

Le liège

Un autre isolant naturel est le liège. Il offre une très bonne isolation thermique. Ses performances pour l’isolation phonique oscillent entre moyennes et faibles. Un grand avantage de matériau est son extrême durabilité, sa légèreté et son respect de l’environnement. De plus, le liège ne se déforme pas.

Malheureusement, il s’agit d’un matériau onéreux. En fonction de l’épaisseur voulue, comptez entre 7 et 30€ par mètre carré. De plus, il faut savoir qu’on utilise généralement le liège en complément d’autres isolants.

La fibre de bois

La fibre de bois est l’un des isolants les plus écologiques. Elle offre une bonne isolation thermique, et se révèle extrêmement durable.

En revanche, il s’agit d’un matériau vulnérable au feu et assez coûteux. On peut l’utiliser pour tout type d’isolation, en complément d’autres matériaux. En revanche, pour des combles perdus, on préférera généralement le liège.

La ouate de cellulose

La ouate de cellulose est un isolant produit à partir de papiers journaux recyclés, notamment apprécié pour son respect de l’environnement et son bon rapport qualité/prix. Cependant, il faut savoir que son bilan carbone n’est pas totalement nul. De plus, ce matériau est irritant à la pose.

La perlite

La perlite offre également une bonne isolation thermique, et se distingue par sa durabilité illimitée. En revanche, il s’agit d’un matériau lourd et surtout très cher. Comptez entre 20 et 40 euros par mètre carré. Cet isolant est idéal pour les combles perdus, et peut aussi être utilisé pour la toiture et la terrasse.

Back To Top