skip to Main Content

LES ISOLANTS TRADITIONNELS POUR COMBLES

Les isolants traditionnels sont les isolants utilisés depuis bien longtemps, dans le monde entier. On utilise ces matériaux pour isoler tous types de constructions, et tous les artisans savent comment les manipuler et les poser.

Aujourd’hui, toutefois, ces matériaux isolants pour les combles doivent faire face à la concurrence féroce des isolants dits “ naturels “, plus respectueux de l’environnement. Néanmoins, si l’énergie grise nécessaire à leur fabrication est un vrai point faible, les isolants traditionnels conservent de nombreux avantages. A travers cet article, découvrez quels sont les différents isolants traditionnels et leurs caractéristiques.

Quels sont les isolants traditionnels ?

Les isolants traditionnels se divisent en deux familles : les laines minérales et les mousses synthétiques.

Les laines minérales

Les laines minérales les plus utilisées sont la laine de roche et la laine de verre. Ainsi, ces isolants sont les plus populaires et les plus utilisés en France, notamment grâce à leur coût très abordable défiant toute concurrence. De fait, ces laines se posent en rouleaux. Cependant, elles n’ont pas de capacité hygroscopique, et leur classement au feu est compris entre A et B.

La laine de verre

La laine de verre offre une conductivité thermique comprise entre 0,032 et 0,040. D’un autre côté, sa résistance thermique est comprise entre 2,50 et 3,1. Ainsi, pour atteindre une résistance de R=5, comptez environ 17 centimètres d’épaisseur. Pour cela, il vous en coûtera entre 6 et 16 euros.

Du point de vue isolation phonique, cette laine offre de très bonnes performances. Cependant, sa résistance à l’humidité est moyenne. Ainsi, il faut compter environ 6 heures de temps de déphasage pour 20 centimètres d’épaisseur.  

En termes de bilan environnemental, la production de ce matériau consomme en énergie primaire 59,4 kwh Ep par m² d’isolant à R=5 m² K/W. Pour en finir, son effet de serre est de 59 kCO2 eq par m² d’isolant à R=5 m² K/W.

La laine de roche

La laine de roche, quant à elle, propose une conductivité thermique comprise entre 0,035 et 0,042. De même, sa résistance thermique oscille entre 2,35 et 2,90. Afin d’atteindre une résistance de R=5, il faut environ 20 centimètres. Pour cela, il vous en coûtera entre 6 et 10 euros TTC par mètre carré.

Ses performances acoustiques sont excellentes. Par conséquent, ce matériau peut être utilisé aussi bien pour l’isolation thermique que pour l’isolation phonique.

De plus, sa tenue à l’humidité est également légèrement supérieure à celle de la laine de verre. Comme pour la laine de verre, le temps de déphasage est d’environ 6 heures pour 20 centimètres d’épaisseur.

Concernant le bilan environnemental, la production de la laine de roche consomme en énergie primaire 184 kwh Ep par m² d’isolant à R=5 m² K/W. Parallèlement, son effet de serre s’élève à 46,8 kCO2 eq par m² d’isolant à R=5 m² K/W. De ce fait, elle est donc nettement moins écologique que la laine de verre.

Les mousses synthétiques

La famille des mousses synthétique regroupe le polyuréthane et le polystyrène. Ces matériaux sont plus coûteux que les laines minérales. De même, ils sont aussi inadaptés à l’isolation phonique.  En revanche, ils offrent de meilleures performances que les laines minérales pour l’isolation thermique. Enfin, ces matériaux s’appliquent en panneaux.

Le polyuréthane

Le polyuréthane présente une conductivité thermique de 0,024 et une résistance thermique de 4,20. De plus, sa résistance à l’humidité est excellente. En revanche, il s’agit d’un matériau extrêmement cher.

Le polystyrène

Le polystyrène quant à lui peut être expansé, ou extrudé. Pour l’expansé, la conductivité thermique variera entre 0,032 et 0,038 et la résistance thermique entre 2,60 à 3,10. Ainsi, comptez environ 18 à 20 centimètres pour une résistance R=5. En tout, cela vous coûtera 15 à 20 euros par mètre carré, un coût moyen.

De plus, la résistance à l’humidité est un peu moins bonne que le polyuréthane et le polystyrène extrudé. En effet, elle n’a pas de capacité hygroscopique. Ainsi, son classement au feu est B, et son temps de déphasage pour 20 centimètres est d’environ 6 heures.

En termes de bilan environnemental, la production du polystyrène expansé consomme en énergie primaire 142,6 kwh Ep par m² d’isolant à R=5 m² K/W. Incidemment, son effet de serre est de 16,9 kCO2 eq par m² d’isolant à R=5 m² K/W.

De son côté, le polystyrène extrudé présente une conductivité thermique comprise entre 0,029 et 0,035. De plus, sa résistance thermique est de 2,80. Cependant, sa résistance à l’humidité est excellente. Enfin, il est un peu plus cher que le polystyrène expansé, mais un peu moins cher que le polyuréthane.

Quels sont les avantages et inconvénients des isolants traditionnels ?

Les isolants traditionnels sont très performants, et souvent plus que les isolants naturels. En fait, le polyuréthane est même l’un des isolants les plus performants. Bien souvent, ils sont également moins chers que les isolants naturels.

Énergivore

Cependant, l’un de leurs principaux inconvénients est qu’ils consomment beaucoup plus d’énergie que les isolants naturels. En moyenne, il faut 10 fois plus d’énergie pour leur fabrication. Pour vous donner une idée de l’énergie consommée par la production d’isolants traditionnels, l’énergie grise nécessaire pour les fabriquer peut égaler trois ans de consommation de chauffage d’un logement. C’est un réel point faible.

Peu écologique

En plus de cela, les mousses synthétiques sont dérivées du pétrole. Ainsi, elles sont toxiques à produire, et peuvent être très nocives si brûlées lors d’un incendie par exemple. De même, certains isolants tels que les laines de verre et de roche sont soupçonnés d’être dangereux pour le système respiratoire.

Conseils

En résumé, si vous en avez les moyens, mieux vaut opter pour les isolants naturels plus respectueux de l’environnement. Cependant, si vous n’avez pas de quoi isoler correctement votre logement en isolants naturels, vous consommerez plus de chauffage et consommerez donc encore plus d’énergie que la production des isolants traditionnels.

Pour conclure, laines minérales ou mousses synthétiques, les isolants traditionnels doivent leur succès à leur grande efficacité. Néanmoins, ils ne sont pas très respectueux de l’environnement. Ainsi, le choix dépendra de l’ardeur de vos convictions écologiques. Pour en connaître davantage sur ces isolants, découvrez notre sélection d’articles dédiés à ce sujet.

Découvrez nos derniers articles
Solutions Isolation Combles

Les solutions d’isolation des combles

Plusieurs solutions d'isolation des combles sont actuellement disponibles. Étanchéifier les…

En savoir plus

Le guide des réglementations thermiques en bâtiment

En France, tout bâtiment est obligatoirement régi par une réglementation…

En savoir plus
Isolation Et Ventilation Des Combles, Des étapes Incontournables, Prix

Prix indicatifs de l’isolation des combles

Le prix de l'isolation des combles est inhérent au type…

En savoir plus
Combles D'une Maison En Travaux

Pourquoi opter pour une isolation naturelle des combles

L'isolation naturelle des combles est la solution idéale si vous…

En savoir plus
Pose D'isolant Sur Le Plancher Des Combles

Tout savoir sur l’isolation du plancher des combles

L'isolation du plancher des combles est un bon moyen de…

En savoir plus
Combles D'une Maison En Travaux

Pourquoi choisir un isolant en laine de verre pour les combles

La laine de verre permet d'isoler les combles perdus et…

En savoir plus

Quels intérêts à isoler les combles perdus avec du chanvre

Le chanvre en vrac, du fait de ses nombreuses caractéristiques,…

En savoir plus
Combles D'une Maison En Travaux

Isolation et ventilation des combles : des étapes incontournables

L'isolation et la ventilation des combles contribuent à améliorer votre…

En savoir plus
Confort Et Esthétique Peuvent être Associés Pour Les Combles

Comment ventiler efficacement ses combles

L'action de ventiler les combles nous aide à éliminer "…

En savoir plus
Confort Et Esthétique Peuvent être Associés Pour Les Combles

VMC dans les combles : comment l’entretenir et la nettoyer

Il n'est pas facile d'entretenir ou nettoyer la VMC dans…

En savoir plus
Confort Et Esthétique Peuvent être Associés Pour Les Combles

Rentabilité de l’isolation des combles

Les propriétaires se posent souvent des questions sur la rentabilité…

En savoir plus
Isolation-toiture Comble

Réussir la pose d’un écran sous-toiture

Voici les essentiels à savoir pour la pose d’un écran…

En savoir plus
Combles D'une Maison En Travaux

Tout sur la subvention des combles à 1 €

De nombreuses aides sont allouées par l'Etat dans le cadre…

En savoir plus

Isolation des combles et préservation de l’environnement

L'isolation des combles a un impact sur l'environnement. Vous ne…

En savoir plus
Isolation-toiture Comble

Les différentes techniques pour une isolation des combles par l’extérieur

L'isolation des combles par l'extérieur est une méthode intéressante si…

En savoir plus
Combles

Isoler les combles : les bases à connaître

Isoler les combles figure parmi les bases à ne pas…

En savoir plus
Isolation Des Combles

L’isolation d’un comble perdu, un mal nécessaire

Qu’ils soient aménagé ou perdu, un comble doit faire l’objet…

En savoir plus
Photo Comble Aménagé

Comment choisir le meilleur isolant pour les combles

Y a t-il un meilleur isolant pour les combles en…

En savoir plus
Pose De Plaque D'isolant En Laine Minérale Dans Des Combles

Mauvaise isolation des combles : comment la détecter ?

Une mauvaise isolation des combles n'est pas évident à détecter. Lors…

En savoir plus
Fenêtre De Toit

L’isolation de la fenêtre de toit ou velux avec double vitrage

L'isolation de la fenêtre de toit avec un double vitrage…

En savoir plus