skip to Main Content

COMMENT RÉUSSIR L'ISOLATION DES COMBLES PAR L’EXTÉRIEUR ?

L’isolation des combles par l’extérieur constitue une alternative à l’isolation par l’intérieur. Elle présente ses avantages, mais aussi ses inconvénients. À travers cet article, découvrez pourquoi et comment isoler les combles par l’extérieur.

En règle générale, et traditionnellement, les toitures inclinées sont isolées de l’intérieur. Cependant, il est aussi possible d’opter pour une isolation par l’extérieur. Cette méthode présente des avantages, et des inconvénients.

Quels sont les avantages de l’isolation des combles par l’extérieur ?

L’isolation des combles par l’extérieur permet, tout comme l’isolation par l’intérieur, de garder un bâtiment à l’abri de la chaleur et du froid. Cette méthode se révèle particulièrement adaptée aux variations climatiques , et se révèle plus efficace que l’isolation par l’intérieur pour les maisons sur plusieurs niveaux. Avec certaines techniques, comme le Sarking, l’isolation peut être réalisée rapidement.

Elle présente l’avantage d’offrir une enveloppe homogène et continue, afin de supprimer totalement les ponts thermiques (notamment au niveau des planchers et des murs de refend). En outre, la construction de toiture sera parfaitement protégée contre l’humidité et l’usure du temps (gel, dilatation, rétrécissement…)

Elle permet par ailleurs de laisser la charpente libre et visible depuis les combles, ce qui peut être perçu comme un avantage esthétique. L’intérieur du bâtiment sera quant à lui préservé, et vous ne perdrez pas d’espace à l’intérieur.

Quels sont les inconvénients de l’isolation des combles par l’extérieur ?

En revanche, l’isolation d’une toiture par l’extérieur présente aussi plusieurs inconvénients. Tout d’abord, elle est nettement plus chère que l’isolation par l’intérieur. Pour cause, en plus de l’isolation, il est nécessaire de refaire toute la finition après les travaux. En effet, pour isoler par l’extérieur, il est nécessaire de déposer la couverture dans son intégralité afin de poser le matériau isolant.

Si l’on opte pour la technique du Sarking, la plus courante, l’isolation par l’extérieur requiert un haut niveau d’expertise. L’artisan compétent peut être difficile à trouver. Dernier point faible : les matériaux d’isolation utilisés pour l’extérieur sont souvent moins insonores que les matériaux utilisés pour l’isolation par l’intérieur tels que la laine de roche ou la ouate de verre.

Ainsi, si votre maison est sur un seul niveau, nous ne recommandons par l’isolation par l’extérieur qui se révèlera plus chère sans pour autant être plus efficace que l’isolation par l’intérieur. Toutefois, il peut aussi être intéressant d’entreprendre une isolation par l’extérieur si vous envisagez déjà une rénovation de couverture.

Comment isoler les combles par l’extérieur ?

Il existe plusieurs techniques pour procéder à une isolation des combles par l’extérieur. Voici les plus répandues.

Comment isoler les combles par l’extérieur avec la technique du sarking ?

La technique du “ Sarking “ consiste à superposer plusieurs éléments pour isoler la toiture. On commence tout d’abord par enlever la couverture existante. Il s’agit ensuite de poser un platelage de panneaux rigides, afin de servir de base plane pour superposer les autres éléments. Ce platelage fait également office de plafond des combles.

Le deuxième élément à poser est un pare-vapeur, composé de film perméable, qui permet d’évacuer les vapeurs de l’intérieur vers l’extérieur d’une manière progressive. On pose ensuite l’isolant en continu sur toute la toiture.

Si l’isolant n’est pas étanche à l’air, il convient d’y ajouter un écran de sous-toiture. Ensuite, le contre-lattage vient créer une lame d’air entre l’isolant et le matériau de couverture. Pour finir, on ajoute les liteaux qui serviront de support à la couverture, et enfin la couverture elle-même. Cette couverture sera l’élément visible de la toiture. Il est possible d’opter pour divers matériaux tels que les tuiles ou l’ardoise.

Comment isoler les combles par l’extérieur avec des panneaux de toiture ?

Si les charpentes de votre maison sont traditionnelles, mieux vaut opter pour la technique des panneaux de toiture. Cette méthode consiste à poser des panneaux directement sur les pannes. Ces panneaux jouent à la fois le rôle de plafond intérieur, d’isolants, de ventilation de la toiture et de support pour la couverture. Attention, ces panneaux sont de grande taille et ne peuvent être manipulés sans engins de levage.

Caissons chevronnés

Les panneaux peuvent être des caissons chevronnés, ou encore des panneaux sandwichs. Les caissons chevronnés sont des caissons de grande longueur dont la taille peut aller jusqu’à 2,40 mètres de large et 6,80 mètres de long. Ces caissons sont constitués de plaques, dans lesquelles l’isolant est emprisonné. On peut opter pour divers matériaux : polystyrène expansé ou extrudé, mousse de polyuréthane… la face arrière quant à elle fera office de plafond pour les combles. Les caissons chevronnés sont faciles à poser, sont autoporteurs (pas besoin de les fixer), et rassemblent tous les éléments nécessaires à l’isolation : platelage, pare-vapeur, isolant et contre-lattage. Ainsi, cette technique est plus rapide et plus simple que le sarking.

Panneaux sandwichs

Les panneaux sandwichs quant à eux ressemblent aux caissons chevronnés, mais présentent plusieurs différences. Tout d’abord, comme leur nom l’indique, ces panneaux s’emboîtent entre eux. Cette spécificité permet d’éviter les ponts thermiques. En outre, ils peuvent être équipés d’un contre-lattage. La pose s’en trouve encore plus rapide puisqu’il est alors possible de poser la couverture du toit sur les panneaux.

Les précautions à prendre

Pour des raisons d’insatisfaction au niveau acoustique ou thermique, vous pourriez être tenté de compléter votre ITE ou isolation de la toiture par l’extérieur par une ITI ou isolation de la toiture par l’intérieur.

Mélanger isolation par l’extérieur et isolation par l’intérieur

Attention à cette fausse bonne idée car ces deux solutions ne sont pas prévues pour se compléter. Donc soit vous choisissez l’une soit l’autre mais jamais les deux en même temps. La raison est que cela risque de générer des condensations sur les différentes parois. Effectivement, un foyer de 4 personnes (2 adultes et 2 enfants) est susceptible de produire en moyenne et journalièrement 12 litres de vapeur d’eau par le biais de la respiration. De par leur nature, ni les isolants destinés pour le sarking ni ceux pour les caissons chevronnés ou panneaux autoportants ne sont perméables aux vapeurs d’eau. Ce sont en principe des isolants fibreux d’origine animale ou végétale comme la laine de mouton ou la laine minérale qui sont le plus souvent utilisés pour les ITE. Par conséquent, l’évacuation des vapeurs emprisonnées dans ces systèmes isolants est peu probable. De fait, c’est toute la structure qui risque d’en pâtir en développant des moisissures et d’autres désagréments.

Comment procéder dans ce cas

Si vous envisagez tout de même cette complémentarité entre les deux méthodes d’isolation, il est plus prudent de faire réaliser une étude hygrométrique. En combinant les systèmes de chauffage et de ventilation pour aérer au maximum le logement, et en tenant compte de vos conditions climatiques, il se pourrait que cette solution puisse quand même être réalisable. Toutefois, tenez-vous en aux conseils avisés du spécialiste qui vous indiquera la résistance thermique maximale et la méthode de mise en oeuvre possibles pour éviter les dégâts des condensations. Assurez-vous également d’éviter tout pont thermique en prenant soin de maintenir la continuité de l’isolation, notamment si vous avez procédé à l’ITI pour le reste de l’habitat. Pour cela, n’oubliez pas d’isoler le plancher des faux-combles en isolant jusqu’à la panne sablière.

Malgré un coût élevé, l’isolation des combles par l’extérieur reste ainsi la technique de choix si l’on privilégie la performance. Notre sélection d’articles sur ce sujet vous permettra d’en découvrir davantage.

Découvrez nos derniers articles
Isolation-toiture Comble

Les différentes techniques pour une isolation des combles par l’extérieur

L'isolation des combles par l'extérieur est une méthode intéressante si…

En savoir plus
Isolation Intérieure Ou Extérieure

Isolation intérieure ou extérieure des combles : avantages et inconvénients

Isolation intérieure ou extérieure ? Le choix peut parfois être…

En savoir plus