skip to Main Content

Assurer le rapport qualité/prix de l’isolation

Assurer Le Rapport Qualité/prix De L’isolation

La meilleure façon de faire des économies reste sans conteste l’isolation d’une maison. Une bonne isolation permet de gérer efficacement la consommation d’énergie, en limitant la perte de chaleur en période froide et  en la rafraîchissant en période chaude, sans apport d’énergie extérieure. Ainsi, les propriétaires optent de plus en plus pour cette solution, qui semble idéale. Néanmoins, il est toujours plus judicieux de s’informer sur ce qu’est exactement l’isolation, connaître leur performance et leurs avantages, avoir une idée de ce que ça pourrait coûter, etc.

Quel est le type d’isolation le plus conseillé ?

Avant de penser à opter pour une isolation, il faut savoir que c’est à partir des combles et de la toiture que les chaleurs s’échappent le plus. Une isolation des combles représente ainsi l’investissement le plus avantageux en termes d’isolation.  En l’espace de vingt ans, elle peut en effet vous rapporter près de 5000 euros nets. Toutefois, les pertes d’énergies varient significativement, suivant des facteurs différents : la configuration des combles, les matériaux de la toiture, etc. Le mieux est alors de s’informer auprès des professionnels pour connaître avec précision, l’utilité ou non d’une isolation des combles,  la technique d’isolation appropriée, les matériaux d’isolation adaptés, etc.

Comment se faire une idée sur la performance de l’isolation ?

Les propriétés des isolants constituent le principal indicateur d’efficacité de l’isolation. Il existe ainsi plusieurs indicateurs pour mesurer la performance des isolants. Il s’agit de leur résistance thermique, de leur conductivité et de leur épaisseur. Plus la résistance thermique est élevée, plus l’isolant est meilleur. Plus la conductivité est faible, plus l’isolant est efficace. Plus l’isolant est épais, plus il est performant. Pour les combles, il est toujours conseillé de s’informer auprès d’un spécialiste pour le choix d’un isolant, étant donné que le matériau d’isolation est conditionné par les matériaux de la toiture.

Quel est le coût d’une isolation ?

Le prix d’une isolation ne peut pas être fixé à priori. Le mieux est de se procurer plusieurs devis. Il va de soi que la qualité des isolants et la superficie à isoler influenceront beaucoup sur le coût total. Choisissez votre matériau selon le type de votre toit, votre situation géographique et bien évidemment votre budget. En l’occurrence, si votre toit est incliné, c’est la laine de mouton qu’il vous faut. Cet isolant vous permet dans la même foulée de vous inscrire dans une démarche éco-responsable. La laine de verre et la laine de roche offrent également un bon rapport qualité/prix. Ce sont les isolants les plus fréquemment utilisés en France du fait de leur prix abordable tout en étant efficace. Cerise sur le gâteau : vous n’avez pas nécessairement besoin de faire appel à un professionnel grâce à leur facilité de mise en oeuvre. Naturellement, avant d’arrêter votre choix sur tel ou tel isolant, il faut bien considérer l’ampleur de l’investissement.

Mis à part le prix de l’isolation, il faudra aussi tenir compte de la qualité des services du prestataire qui propose le service et s’assurer que les travaux effectués soient durables. Ainsi, les principaux garants de la longévité des travaux reposent sur les services après ventes et les garantis des produits.

Nos conseils pour bien réussir votre isolation

Pour que la performance thermique et acoustique escomptée soit au rendez-vous, une pose correcte de l’isolation s’impose. A cet effet :

  • Faites réaliser vos travaux d’isolation par un professionnel certifié RGE. Ceci vous évitera les malfaçons et vous ouvre droit aux aides gouvernementales en soutien des travaux de rénovation énergétique.
  • Il y a toujours des cahiers de charge, diverses documentations ou avis techniques accompagnant chaque isolant. Conformez-vous y scrupuleusement pour l’installation de votre isolation.
  • Appliquer un isolant sur une structure peu saine ou avec une étanchéité à l’air défaillante revient à une perte de temps et d’argent. Et pour cause, il faudrait refaire l’intégralité de l’isolation tôt ou tard. Donc avant d’entamer les travaux, contrôlez l’état de votre structure et prenez les mesures nécessaires pour traiter le problème en amont de l’isolation. Toute fuite d’air et pont thermique va nuire considérablement à la performance de votre isolation.
  • Veillez particulièrement à ce que votre isolation réponde aux exigences réglementaires requises pour les différentes subventions de l’Etat. La performance énergétique réclamée varie en effet selon qu’il s’agisse de l’Eco-PTZ ou du crédit d’impôt. Cependant, c’est plus judicieux de se référer à celles du CICE si cumuler toutes les aides vous tente. Jetez alors votre dévolu sur des isolants certifiés ACERMI, c’est un gage de qualité.
  • N’oubliez pas qu’une bonne isolation doit aller de pair avec une bonne ventilation. Aussi, ne lésinez pas sur les moyens et investissez pour une ventilation mécanique contrôlée ou VMC par exemple.

3 truc devis

* champs obligatoires

barre fin