fbpx skip to Main Content

Améliorer l’isolation acoustique d’une pièce destinée à faire de la musique

Améliorer L’isolation Acoustique D’une Pièce Destinée à Faire De La Musique

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Si vous prévoyez de faire de la musique dans une pièce, l’isolation acoustique est incontournable. Dès la construction d’une maison, l’isolation sonore est une étape à ne pas prendre à la légère. La nuisance des bruits est une cause première de stress chez 40 % des Français. Il s’agit en l’occurrence de réduire voire de supprimer la prolifération des bruits de l’extérieur de la maison vers l’intérieur, mais également entre les pièces conformément à la Nouvelle Règlementation Acoustique. Mais si on veut utiliser la pièce pour un usage spécifique, notamment pour studio d’enregistrement de musique, l’isolation phonique ne suffit pas, il faut aussi le traitement acoustique de la pièce.

L’isolation phonique d’une pièce

Généralités

 

L’isolation phonique vise à empêcher ou réduire la transmission des bruits depuis leur source vers  le lieu qui doit être protégée. Il s’agit donc des dispositions prises pour affaiblir l’intensité des ondes sonores (décibel dB) une fois arrivées dans le lieu. Plus précisément, c’est un affaiblissement du bruit, lequel est caractérisé par l’indice d’affaiblissement (Rw).

Les bruits auxquels on s’intéresse sont les bruits aériens extérieurs (bruits des avions, d’automobiles) ou intérieurs (bruits de radio, de voix), les bruits d’impact (bruits des pas), les bruits d’équipement (bruits venant des ascenseurs, des machines à laver).

Principe de base de l’isolation phonique

Trois principes sont à la base de l’isolation phonique d’une pièce :

  • Le principe de masse qui prévoit techniquement que plus un matériel est lourd, plus il est efficace contre la propagation d’ondes sonores. Les parois utilisées pour les murs, la toiture ou le sol doivent de ce fait être lourdes.
  • Le principe de masse-ressort-masse ou isolation à parois multiples qui se traduit par l’interposition d’un élément souple entre deux parois lourdes. Ce qui va mener à une à une diminution des ondes sonores (6 à 8 dB). L’élément souple (ressort) n’est autre que l’isolant comme les laines de roche ou de verre, la ouate de cellulose, la fibre de bois, etc.
  • Le principe de l’étanchéité à l’air car par où passe l’air, passe aussi le bruit.

Les techniques d’isolation phonique d’une pièce 

Le plus judicieux consiste à confier à un acousticien la détermination des sources des bruits et prendre les mesures qui conviennent.

On peut toujours intervenir aux 4 parois du mur par où le bruit peut passer.

Isolation du sol

Selon la source, plusieurs solutions coexistent. Un sol en moquette ou en tapis sera adapté contre les bruits de pas. Quant aux bruits aériens ou aux bruits de contact, un revêtement en béton accolé sur une couche d’isolant constitue  un moyen efficace.

Isolation des fenêtres et des portes

Les ouvertures sont les plus soumises aux nuisances sonores externes. Le meilleur moyen d’isoler les bruits serait d’utiliser une porte à matériaux lourds ou une porte blindée. Les fenêtres à double ou à triple vitrage ou vitrage à isolation renforcée ont une performance certifiée et assurée. Les soubassements et pourtour des portes et fenêtres doivent être munis de joints étanches.

Isolation des murs

Elle consiste à isoler les bruits aériens ou des bruits de contact venant de l’extérieur ou des bruits d’une pièce à une autre. Une cloison insonorisante constitue la meilleure solution. Il s’agit des isolants fibreux, dont les laines minérales (de roche ou de verre), les fibres en bois ou encore la ouate de cellulose. Cette méthode constitue aussi une bonne isolation thermique.


Isolation de la toiture

La solution consiste à l’isolation du plancher, ou bien en l’apposition d’un faux plafond acoustique. Il s’agit de juxtaposer au plafond existant une couche de plâtres sous ossature métallique.

Dans le cas d’une pièce destinée à la musique (enregistrement ou écoute), à moins d’être dans un endroit isolé, l’isolation de la pièce peut ne pas constituer une priorité.

Le traitement ou correction acoustique d’une pièce

Généralités

 

Le traitement acoustique s’adresse à la propagation du son à l’intérieur même de la pièce. Autrement dit, il vise  à optimisation du son à l’intérieur de la pièce donc à l’amélioration de l’environnement sonore. Une pièce présente toujours plus ou moins de problème d’écho ou de résonnance, c’est-à-dire que le son émis, au contact de parois de la pièce, rebondit et semble revenir plusieurs fois à l’oreille. Cela s’appelle aussi réflexion acoustique. Techniquement, la correction, caractérisée par l’indice d’absorption acoustique αw cherche à réduire le temps de réverbération (réflexion) du bruit sur les parois rencontrées.

En acoustique, dans une pièce l’oreille peut identifier deux types d’onde sonore. L’onde sonore directe, et les ondes sonores indirectes. Ces dernières sont celles qui créent des sensations désagréables (réverbération et écho) qu’il faut corriger.

Principe du traitement acoustique

Qu’il s’agit d’une simple pièce de vie, à plus forte raison un home studio, le confort d’écoute est important car cela est à la base de la qualité de vie (conversation, dans le premier cas, musique dans le second). Ce qui explique l’intérêt du traitement acoustique.

Le traitement ou la correction acoustique se base en premier sur le principe d’absorption en supprimant les défauts de la pièce afin de maîtriser la gestion des réverbérations. C’est ensuite qu’on cherche à améliorer le dynamique naturel de la pièce en termes de son.

Isolation acoustique pour salle de musique : équipements utilisés en correction acoustique

D’après ce qu’on vient de dire, deux principaux  types d’équipements sont nécessaires en correction acoustiques : les absorbeurs et les diffuseurs.

Comme absorbeurs de son, il y a les panneaux acoustiques dont la pose dans des endroits bien déterminés de la pièce permettent d’absorber les sons médiums aiguës et à supprimer ainsi l’écho et à gérer la réflexion des sons. Ensuite les diffuseurs de sons, complètent l’effet en redistribuant judicieusement l’énergie sonore restituée par les panneaux acoustiques pour avoir une pièce améliorée musicalement.

Pour tirer encore profit de la pièce et pour arriver à un son plus ponctuel, les utilisateurs de studio d’enregistrement ajoutent  des absorbeurs de basses fréquences ou Bass trap.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici