skip to Main Content

Principes et fonctionnement de l’isolation thermique

Principes Et Fonctionnement De L’isolation Thermique

Bien isoler sa maison, c’est réduire sa consommation d’énergie en chauffage et climatisation. Autrement dit, c’est réduire l’utilisation d’énergies non renouvelables : gaz, fioul et électricité qui coûtent chers  et émettent du CO2,, gaz à effet de serre. Bien isoler sa maison c’est donc, économiser tout en préservant l’environnement et lutter contre le réchauffement climatique. Ainsi, l’isolation constitue un enjeu primordial pour l’individu et l’humanité. Par ailleurs, c’est par la toiture que la déperdition de chaleur de l’habitat est la plus importante, de ce fait isoler les combles représente une priorité.

Principe de l’isolation thermique et technique utilisées

La chaleur à l’intérieur d’une maison s’échappe en partie, par toutes ses parois (murs, toiture, etc.) qui sont en contact avec des espaces qui ne sont pas chauffés. Les pertes de chaleurs deviennent plus importantes à mesure que les surfaces de ces parois son grandes.

L’objectif principal de l’isolation thermique d’une maison est de conserver la chaleur à l’intérieur l’hiver, et la fraîcheur pendant l’été grâce à l’utilisation d’un isolant.

Pour ce faire, que ce soit pour la toiture ou pour les murs, on  utilise plusieurs techniques d’isolation dont les plus courantes sont :

  • L’isolation par l’extérieur (appellation de la technique pour les murs) ou isolation sur toiture.
  • Isolation par l’intérieur (appellation de la technique pour les murs) ou isolation sous toiture.

Isolants : fonctionnement et caractéristiques

Selon le principe des échanges de chaleur, la chaleur a tendance à  aller du point chaud vers le point froid et l’air chaud a tendance à monter vers le haut.

Un isolant, une matière qui a une capacité de conduction la plus faible, a pour rôle de s’interposer entre deux parois de températures différentes pour limiter le plus possible les échanges se faisant selon ces principes.

Un isolant  ayant une faible épaisseur n’est pas efficace, c’est pourquoi, dans le cas de la toiture, isoler n’est pas suffisant, il faut parfois la sur-isoler.

De plus un isolant est efficace s’il résiste au flux de chaleur ou de froid le plus longtemps possible. Ce caractère est mesuré par la résistance thermique.

Enfin il est efficace si sa capacité de conduction est faible, ce caractère est désigné par la conductivité. (en savoir plus)