skip to Main Content

Isolant écologique : comment faire son choix ?

Isolant écologique : Comment Faire Son Choix ?

    Devant une multitude de possibilités (le chanvre, la ouate de cellulose, le liège etc…), le choix d’un isolant écologique peut vite devenir un véritable casse-tête. Ces isolants sont en effet de plusieurs origines. Les plus courants sont d’origine animale (laine de mouton, plume de canard), ou d’origine végétale (laine de chanvre, de lin, de bois etc…). Et difficile de ne pas évoquer les laines minérales (laine de roche ou laine de verre) lorsque l’on aborde le sujet de l’isiolation.

    L’adoption des isolants écologiques reste poussive, à cause d’un prix encore moins compétitif et aussi à cause des quelques interrogations qu’ils soulèvent encore. Notamment, beaucoup se demandent s’ils sont réellement performants en rapport à leur prix et par rapport à ceux qui ont déjà prouvé leur efficacité. Cependant, ceux qui ont déjà fait l’expérience affirment avoir obtenu des résultats probants sans parler du bienfait assuré qu’ils ont sur la santé. Et on peut affirmer avec certitude leur innocuité sur la santé et sur l’air qu’on respire. En d’autres termes, sachant qu’il en existe une bonne liste, que chacun ne présente pas la même efficacité, mais qu’il s’agit tout de même du meilleur concept pour un habitat écologique, vers lequel alors se tourner ?

    Isolant écologique : un intérêt purement écologique ?

    Effectivement, dans la plupart des cas, le choix tourné vers les isolants écologiques est principalement justifié par le besoin de respecter un peu plus l’environnement. En effet, ce type de produits répondent aux nécessités actuelles en matière de préservation et de meilleure gestion des ressources planétaires, alors que la production des isolants notamment ceux dits synthétiques, fait partie d’une industrie particulièrement énergivore.

    En l’occurrence, pour ce qui est de l’isolant écologique, l’on tient compte de quelques notions, à savoir :

    • Une énergie grise (électricité, carburants, etc.) utilisée dans la fabrication, l’acheminement et, éventuellement, le recyclage du produit.
    • La nocivité de l’isolant pour la santé des occupants de la maison.
    • La pollution pouvant être engendrée, sur les environs, etc.

    D’autres critères essentiels

    Quoi qu’il en soit, les données sont bien trop mitigées pour permettre de prendre parti pour toute la catégorie des isolants écologiques. D’autres critères communs à tous les isolants (verts ou classiques) sont essentiels pour donner la faveur ou pas aux isolants écologiques. Sachant que leur utilisation vise une amélioration de la consommation énergétique des foyers et à procurer en même temps une atmosphère intérieure agréable. L’importance de la résistance thermique et d’autres données de performance demeure.

    Isolant écologique : les critères de choix

    Hormi les caractères respectueux de l’environnement, les critères de choix des isolants écologiques sont globalement les mêmes que ceux des produits d’isolation, traditionnels. Pour rappel, le choix d’un isolant écologique doit porter sur :

    1. La résistance thermique

    C’est la valeur du coefficient de conductivité (λ) qui indique le niveau de résistance thermique, principal facteur de performance des isolants. En considérant cette donnée, l’on va observer sur la plupart des tableaux comparatifs proposés que les isolants écologiques affichent globalement les mêmes résistances thermiques que les produits traditionnels à épaisseur équivalent. Toujours est-il que la conductivité varie aussi selon la présentation (en rouleaux, en panneaux, en vrac).

    2. Le déphasage

    Ce critère désigne la capacité du matériau à retenir la chaleur sur un certain laps de temps. À ce propos, l’on constate une plus grande efficacité de la plupart des isolants écologiques par rapport aux isolants synthétiques.

    3. La performance d’isolation acoustique

    De manière générale, les isolants naturels doivent aussi permettre d’améliorer l’ambiance acoustique à la maison.

    4. Le classement au feu

    C’est la faculté du matériau à empêcher la propagation du feu. La performance des matériaux est classée de A pour ceux qui limitent le mieux un incendie, à F pour les moins efficaces. Sur ce point, les données sont encore très précises voire insuffisantes.

    5. La facilité de pose

    Les présentations ou formes des produits d’isolation thermique les indiquent pour un usage, un endroit ou une disposition particulière des parois à isoler. Mais si la ouate de cellulose et les autres matériaux en vrac à souffler évitent de créer des espaces vides, les panneaux et les rouleaux, eux, sont taillés pour les parois obliques ou les plafonds, etc.

    6. La durabilité

    C’est la durée de vie souvent théorique. Mais il s’agit également de la résistance du matériau à divers facteurs de détérioration comme la pression, les rongeurs et les insectes, à la formation de champignons, etc. Il semble que beaucoup des isolants écologiques mis sur le marché sont déjà traités pour faire face à ces problèmes.

    7. Les autres intérêts de l’isolant écologique

    D’autres avantages sont plus attribués aux isolants « verts » naturels et les rendent parfois préférables aux isolants classiques, selon le cas. Il s’agit entre autres, de la perméabilité à la vapeur et la capacité hygroscopique. La première propriété permet à la paroi isolée de respirer, tout en étant protégée de la condensation. Et c’est notamment grâce à l’étanchéité à l’air de l’isolant. Quant à la seconde, elle est propre à l’isolant écologique, sachant qu’aucun produit synthétique ne semble présenter cette caractéristique. Plus précisément c’est la faculté pour le dispositif d’absorber puis de restituer l’humidité de l’air. En d’autres termes, sa capacité à réguler l’humidité ambiante à l’intérieur de la maison

    Isolant écologique : quels sont les meilleurs du marché ?

    En prenant en compte toutes ces données, quelques matériaux isolants sortent du lot dans la catégorie « écologique ». Il s’agit des isolants en liège. Ceux-ci affichent d’excellentes notes pour tous les points cités plus haut. Il y a également les produits en fibre de bois pouvant s’utiliser en isolation intérieure qu’extérieure. L’ouate de cellulose, est aussi facile à utiliser dans certaines situations, etc.

    GRATUIT ET SANS
    ENGAGEMENT

    Notre service est 100% gratuit
    et ne vous implique aucunement
    à passer à l’achat

    RAPIDE

    Les entreprises vous rappel
    très rapidement afin
    d’effectuer un devis sur mesure

    QUALITÉ ET CHOIX

    Nos entreprises sont agréés
    et sélectionné pour leur
    rigueur et leur sérieux.

    * champs obligatoires