fbpx skip to Main Content

Le déphasage thermique : donnée importante en matière d’isolation

Le Déphasage Thermique : Donnée Importante En Matière D’isolation

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

En isolation des combles, le  » déphasage thermique  »  peut sembler un terme barbare pour les non connaisseurs. Il intervient quel que soit le matériau isolant à mettre en œuvre :  lin, plumes de canard, laine de coco, laines minérales, etc. L’on connaît la résistance thermique, la conductivité, etc., des qualités qui déterminent la performance des matériaux isolants dans la limitation des déperditions thermiques et énergétiques. Mais le confort thermique doit être considéré de deux manières : la rétention de chaleur en hiver, et la protection contre la chaleur en été. C’est dans la détermination de cet avantage à double tranchant des matériaux isolants que les scientifiques ont trouvé le terme : déphasage ou, moins souvent, le temps de déphasage. Alors à quoi a-t-on affaire ?

Déphasage thermique : qu’est-ce que c’est ?

Dans le domaine thermique, le déphasage est le temps que prennent les particules de chaleur pour traverser un matériau. En l’occurrence, en matière d’isolation thermique, c’est le temps écoulé suite auquel la face intérieure d’un matériau atteint sa température maximale similaire à celle de sa face extérieure. Il s’agit d’une donnée essentielle pour savoir à quel niveau se limite la protection offerte par un matériel isolant contre la chaleur émise par le soleil. Le déphasage est donc à différencier de la capacité du matériau à emmagasiner la chaleur ou le froid : l’inertie. Mais toutes ces deux données constituent des éléments importants pour quantifier la performance thermique globale du matériau.

Pourquoi est-ce important de connaître le déphasage d’un isolant ?

Le fait qu’un élément puisse ralentir la propagation de la chaleur d’un côté à l’autre détermine sa capacité à protéger de cette chaleur ce qui se situe du côté de la surface non exposée. Autrement dit, si un isolant dispose d’un déphasage important, c’est qu’il offre aussi une bonne à excellente préservation de l’intérieur d’un bâtiment et de ses occupants contre la chaleur intense de l’extérieur. Cette donnée est donc capitale, pour assurer le confort thermique des occupants en été, pour permettre de choisir la plus efficiente en ces termes, par exemple si l’on habite dans une région chaude.

Comment apprécier le déphasage thermique d’un isolant de combles ?

Le déphasage d’un élément isolant se détermine par le biais de techniques scientifiques. Il ne peut être constaté par le particulier qu’à l’utilisation de l’isolant en question. Souvent, cette information est indiquée dans la notice du produit ou dispositif isolant, pour permettre aux consommateurs de faire le bon choix en termes de qualité et de confort d’été. Connaître cet aspect avant de choisir son isolant est essentiel dans le cadre d’un projet d’isolation de maison.


A noter que le déphasage s’évalue par un bon nombre de paramètres. Il peut s’agir de l’épaisseur du matériau, de sa densité, mais aussi de sa forme ou de sa texture. Autrement dit, il faut en considérer toute la conception. Un même matériau peut présenter une différence importante en matière de déphasage dans ses différentes formes. Par exemple, le liège ou la ouate de cellulose en vrac aura un déphasage moins important que dans leur conditionnement en panneaux. Plus un dispositif isolant est épais, et plus il aura un temps de déphasage long.

Quels sont les matériaux isolants au plus long déphasage thermique ?

On peut distinguer les matériaux qui proposent un déphasage long par rapport à d’autres avec plus ou moins la même épaisseur. L’on note ainsi que les panneaux denses de liège ou de fibre de bois sont les plus impressionnants, avec respectivement 13 heures et 15 heures de déphasage. La ouate de cellulose en panneaux présente aussi un bon déphasage (12 heures). Alors que dans d’autres formes, ce déphasage diminue considérablement (moins de 8 heures de déphasage pour le liège en panneau souple).

En tout cas, le déphasage ne constitue pas l’unique critère de choix d’un bon isolant thermique, sachant qu’il est rare en France de choisir ces dispositifs uniquement en fonction de leur apport en confort d’été. Il faut effectivement considérer la possibilité pour la maison de stocker de la chaleur naturelle pour minimiser les dépenses en chauffage. Il faut en outre prendre en compte l’épaisseur de l’isolant, le fait qu’il ne prenne pas trop de place, surtout quand on souhaite avoir des combles spacieux.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici