skip to Main Content

Combles : comment les entretenir ?

Combles : Comment Les Entretenir ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Signer un contrat d’entretien avec le professionnel qui s’est occupée de l’isolation est un bon moyen d’entretenir ses combles. Avoir le confort thermique dans son logement nécessite une bonne maintenance de cette partie la plus sensible aux variations thermiques de la maison. Il s’agit des combles, le lieu susceptible d’engendrer le plus de déperditions de chaleur. Les combles peuvent aussi devenir une source de bruit car en contact direct avec le toit tout en pouvant abriter des insectes, termites, rongeurs, s’il est  laissé à l’abandon.

Pourtant, bien entretenue, c’est la partie de la maison pouvant constituer un espace de vie supplémentaire confortable ou pouvant apporter plus de design à l’habitation, avec ses poutres apparents.

Que les combles soient perdus ou aménagés, que ce soit en rénovation ou en construction neuve, leur isolation, suivie d’un entretien continu, constitue l’alternative idéale pour un confort intérieur optimal (thermique et acoustique) de l’habitation ainsi que pour une économie non négligeable sur le long terme, en factures énergétiques.

Entretenir ses combles : comment réaliser l’isolation de ces lieux ?

On peut isoler les combles de plusieurs façons et avec diverses isolants.

Pour les combles perdus, l’isolation concerne en général le plancher. Quant au comble aménagé, il s’agit d’isoler rampants et plancher.

C’est le soufflage mécanique avec des flocons d’isolants en vrac qui est utilisé pour un comble perdu difficilement accessibles et on se sert généralement des panneaux ou des rouleaux rigides, semi-rigides ou souples, quand il permet une circulation correcte.


Pour les combles habitables, des panneaux rigides ou semi-rigides sont vissés ou agrafés en simple ou double couche aux rampants et le plancher est isolé de la même façon que pour les combles perdus accessibles sauf qu’un plancher est à placer dessus.

Que ce soit en vrac, en rouleaux ou en panneaux, ce sont les laines minérales (roche ou verre) qui sont les plus usés. Elles offrent une bonne isolation à prix moins élevés, à condition d’être de bonne qualité, avec une certification Acermi par exemple.

En plus du recours à l’expertise d’un professionnel, gage d’un travail réussi et d’accès aux aides, d’autres mesures sont à observer en amont, en cours et en aval des travaux, si on veut une isolation durable et un comble bien entretenu.

Les mesures à observer pour entretenir ses combles

Ces mesures consiste entre autres à :

  • Respecter les exigences de la RT 2012 en termes de résistance des isolants, à atteindre lors de l’isolation. A ce propos,  R = 8 m2. K/W en rénovation, R = 7 m2. K/W pour les combles perdus et R = 6 m2. Ce sera K/W pour les combles aménagés, sont les valeurs requises.
  • Opter pour les isolants de qualité. En d’autres termes, il faut choisir principalement les isolants certifiés, mais aussi ceux qui sont les moins nocifs par rapport à la santé.
  • Inspecter l’état de la charpente et celle de la couverture et prendre les mesures nécessaires avant la pose des isolants.
  • Remplacer ou apporter les traitements adéquats pour éviter de réduire la pérennité de l’isolation voire la solidité de la structure en présence d’un élément défectueux de la charpente comme un début de pourrissement, la présence de moisissures et d’insectes xylophages. Il faut agir de même sur la couverture et procéder à l’obstruction des trous, au remplacement des éléments abîmés, pour les mêmes raisons.
  • Veiller à  prévenir l’accumulation d’humidité à l’intérieur des isolants, mais aussi à une bonne circulation et un continuel renouvellement d’air à l’intérieur des combles.
  • Éviter d’obstruer les bouches d’aération, mettre en place en avant un pare vapeur, ménager une lame d’air entre l’isolant et les rampants, placer des pare-pluies ou des membranes d’étanchéité, lors de la pose des isolants.
  • Garantir une bonne aération des combles par l’installation de VMC.
  • Assurer l’isolation et l’étanchéité au niveau des fenêtres de toits et de la trappe d’accès.
  • Confier les travaux au savoir-faire d’un professionnel RGE pour la réussite des travaux et conclure avec lui un contrat d’entretien dans la mesure du possible.

Entretenir ses combles : l’essentiel à savoir sur le contrat d’entretien avec le professionnel chargé des travaux

Les travaux d’isolation des combles sont très importants. Le renforcement des aides allouées depuis l’année dernière (isolation à 1 euro par exemple) à de tels travaux en est une des preuves.

L’appel au concours d’un professionnel qualifié, de surcroît certifié RGE, constitue le meilleur moyen pour y arriver. En effet, il connaît les règles à respecter pour un travail fait dans les normes, à savoir le respect de la consommation énergétique minimale exigée dans le permis de construire, depuis le 1er janvier 2013 et la conformité à la fois au CSTB n° 3560 (Cahier de Prescriptions Techniques) et au DTA. En outre, il peut s’entourer de mesures de sécurité exigées pour un travail en hauteur.

Quant au contrat d’entretien, à convenir avec l’artisan sur le contenu et le prix, il vise à intervenir à temps en cas de problème, afin de maintenir en permanence le confort thermique escompté et à assurer ainsi la pérennité de l’isolation mise en place.

En général, le contrat comporte deux visites par an, au cours desquelles l’état général de la charpente, des combles et de la toiture, fera l’objet d’une vérification. En cas de menace avérée, l’intervention se fait sous 24 h.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici