skip to Main Content

Comment isoler les combles perdus à la laine de verre?

Comment Isoler Les Combles Perdus à La Laine De Verre?

    Bien isoler les combles perdus ou aménageables permet au propriétaire de s’assurer d’une économie permanente sur l’énergie consommée en chauffage. On sait, d’après les études faites, que  70% de dépense en énergie domestique d’un ménage français concernent le chauffage. Par ailleurs, sans être un bon bricoleur on peut arriver à réaliser soi-même l’isolation de ses combles perdus.

    Isoler les combles perdus : outils et matériels

    Pour venir à bout des travaux à réaliser ; on doit disposer de :

    • Outils : Brosse métallique, balai, ciseaux, cutter, pistolet pour mastic, règle, couplène, planche de bois.
    • Produits : mastic d’étanchéité, adhésif d’étanchéité.
    • Matériaux : laine de verre en rouleau, membrane d’étanchéité.
    • Équipements de protection : Gants, vêtements amples et à longues manches.

    Pour isoler les combles perdus avec de la laine de verre, les travaux se font en deux étapes : étanchéité et pose des isolants et doivent être réalisés sur un support parfaitement propre (au moins sur une hauteur de 10 cm en ce qui concerne les murs).

    Isoler les combles perdus : travail d’étanchéité

    Il consiste à :

    • Mettre en place la membrane d’étanchéité

    Pour avoir un lé de membrane, à coupe rectiligne, on prend comme repère le quadrillage gravé sur la membrane. A chaque lé qui va revêtir la pièce, on laisse de chaque côté  un rebord de 10cm qui va remonter sur les murs. Deux lés successifs se recouvrent sur une largeur de 10cm. Aux angles des murs, la membrane doit être pliée avec soin.

    • Fixer les membranes

    Pour fixer les lés de membrane d’étanchéité qu’on vient de placer, on utilise l’adhésif d’étanchéité  qu’on pose précisément sur la surface de contact des deux lés successifs.

    • Encoller les membranes

    Pour ce faire, on se sert du mastic d’étanchéité. Le cordon de mastic qu’on dépose à une hauteur de 5cm le long du mur ne doit souffrir d’aucune discontinuité. Pour commencer, le mastic  placé dans le pli de la membrane des angles doit subir une forte pression. On fait de même pour le reste, une fois la membrane abaissée, tout en veillant à ce qu’aucune bulle ne reste au niveau de la membrane et que celle-ci ne présente aucun pli.

    Isoler les combles perdus : mise en place de l’isolant

    La laine de verre se présente sous forme de rouleau dont l’une des faces est recouverte de kraft. Si on veut augmenter la performance de l’isolation, on pose deux couches de laine.

    Après avoir sorti le premier rouleau de laine de verre de son emballage, on le place (côté couvert de kraft) sur la membrane, bien ajusté au mur, afin de recouvrir la pièce. On fait de même pour le deuxième rouleau, placé bien accolé au premier. Si la longueur du rouleau  n’arrive pas à recouvrir la longueur de la pièce, on remplit les parties manquantes par des portions de laine coupées à partir du rouleau. On agit de la même façon jusqu’au recouvrement intégral de la surface.

    La deuxième couche de laine de verre sans kraft sera posée perpendiculairement  à la première couche, en utilisant la même technique et en veillant à ne pas piétiner la première couche.

    Pour la pose de la laine de verre, il y a deux configurations possibles

    Avec un espace suffisant entre les solives et le plafond, glissez la laine de verre entre elles. Cela leur évite de se tasser. Mais il se peut alors que les coupes soient difficilement réalisables. C’est pourtant le seul moyen pour que la laine de verre puisse passer à travers les suspentes et les gaines électriques.

    Le cas contraire, vous n’avez d’autre choix que de poser la laine de verre entre les solives. Il faut dans ce cas procéder à de nombreuses découpes que vous pourrez plus aisément réaliser sur une planche de bois ou un panneau. En découpant les bandes de laine, dépassez d’un centimètre par rapport à la largeur des solives en vue de bien les positionner. Evitez également de créer des ponts thermiques en recouvrant intégralement la surface de vos combles perdus.

    Bons à savoir

    • Etant donné que le comble perdu reste inoccupé, préférez l’isolation du plancher à une isolation de la toiture. Ceci vous évite d’intégrer cette surface inhabitée dans le volume à chauffer. Ce qui réduira davantage votre consommation d’énergie.
    • S’agissant d’un isolant irritant, des précautions préliminaires s’imposent avant d’entreprendre la pose. C’est préférable de vous équiper d’une combinaison, de lunettes de protection et d’un masque. N’oubliez pas les gants pour protéger vos mains.
    • Au cas où vous êtes sensible à la poussière, nous vous conseillons de vous tourner à un professionnel. Ceci vous évitera des problèmes respiratoires ou de contracter des allergies. Sinon, si vous comptez réaliser l’isolation de vos combles par vous-même, vous pouvez éventuellement créer des courants d’air avec les ouvertures des combles.

    3 truc devis

    * champs obligatoires

    barre fin