skip to Main Content

Bilan énergétique : quelle finalité ?  

Bilan énergétique : Quelle Finalité ?  

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Tous les foyers devront ou ont finalement intérêt à participer au processus de rénovation énergétique. Même si cela concerne moins les bâtiments anciens par exemple, leurs propriétaires auront plus à y gagner en remettant de l’ordre dans leur consommation énergétique et leur dispositif de confort thermique. Le bilan énergétique est l’opération à la base de tout travail à réaliser en rénovation énergétique. Et s’agissant des combles, il vaut aussi mieux l’accomplir avant de penser à engager un couvreur.

En quoi consiste le bilan énergétique ?       

Chaque habitation dispose de son propre profil de consommation énergétique, étant donné que le design technique, les matériaux utilisés, l’agencement des pièces et toutes les caractéristiques de construction varient. Le bilan énergétique est le moyen permettant d’établir ce profil au-delà de toutes ces différences. Il s’agit du résultat d’une étude appelée Diagnostic de Performance énergétique ou DPE qui consiste à analyser la performance énergétique (qui s’entend la capacité à économiser l’énergie), en estimant précisément le niveau de consommation d’énergie primaire dont l’électricité, le gaz, et par suite du rejet de gaz à effet de serre (GES).

Bilan énergétique : une source d’informations

Le document issu du DPE constitue en premier lieu une source de données importantes concernant la gestion et les caractéristiques énergétiques du bâtiment. Effectivement, il donne une idée précise sur les différentes anomalies pouvant nuire à la performance thermique, en mettant en évidence les ponts thermiques, les régions humides de la maison, les différentes fissures, les points d’infiltration, etc. Le bilan énergétique permet de catégoriser le bâtiment étudié selon son efficacité énergétique, mais aussi son impact sur l’environnement. En outre, on trouve dans le bilan des recommandations sur les solutions adéquates pour mieux économiser l’énergie. Il peut s’agir de la rectification du mode de consommation, des travaux susceptibles d’améliorer la performance énergétique du bâtiment, etc.

Comment l’effectuer ?

Plusieurs techniques sont mises en œuvre dans le cadre d’un diagnostic énergétique. Entre autres procédés, la caméra thermographique à infrarouge est l’un des principaux moyens utilisés dans ce cadre. C’est un outil de mesure thermique qui permet notamment de détecter les sources les plus infimes de déperdition thermique. Cet appareil perçoit les rayonnements infrarouges émis depuis les parois ciblées comme les murs, les toitures, les portes, etc. Les images sont ensuite converties en graphiques représentant les niveaux de dispersion thermique. Dans ce même cadre, le diagnostiqueur établit aussi la consommation énergétique en analysant principalement les factures.


Quel est l’intérêt d’un bilan énergétique ? 

En somme, le bilan énergétique permet tout simplement de connaître l’état de la maison en termes d’efficacité énergétique puis, éventuellement, d’apporter les mesures adéquates pour l’améliorer.

Le bilan énergétique est une obligation pour les propriétaires vendeurs

Selon la loi, les futurs locataires ou les acheteurs doivent connaître par avance la performance énergétique de leur nouvelle acquisition. Les propriétaires doivent donc demander un DPE pour établir un bilan énergétique, source d’informations décisives pour les acquéreurs. Le document est à annexer à l’acte de cession.

Le bilan énergétique est un point de départ pour la rénovation énergétique

L’obtention d’un bilan énergétique constitue la base de travail dans la mise en œuvre d’un plan de rénovation énergétique. Effectivement, grâce aux données techniques, mais aussi aux recommandations prodiguées dans ce rapport, le propriétaire, le nouvel acquéreur ou l’entrepreneur en charge de la rénovation de la maison, seront en mesure de réaliser des travaux aux normes.

Qui réalise le diagnostic énergétique ?

C’est le diagnostiqueur professionnel ayant des capacités reconnues qui doit fournir le bilan énergétique. Celui-ci devra surtout avoir la certification d’un organisme spécifique, lequel est obligatoirement accrédité par le Comité français d’accréditation ou Cofrac. Les diagnostiqueurs peuvent se constituer partenaires des notaires ou des intermédiaires immobiliers, lesquels font appel à eux pour la réalisation des DPE. Ils doivent se prémunir d’une assurance professionnelle dans l’exercice de leur fonction.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici