skip to Main Content

A propos des combles humides

A Propos Des Combles Humides

    : trouvez des

    Demandez des devis aux de votre région pour .

    Les combles humides peuvent entrainer des problèmes susceptibles de s’étendre jusqu’à la structure même de la maison. Les combles perdus ou non, étant la partie de la maison en contact direct avec la toiture, influent grandement sur l’obtention d’un confort intérieur optimal, s’ils sont préparés et traités dans ce sens. Dans le cas contraire, les combles humides peuvent  avoir des conséquences très mauvaises, voire très lourdes sur la solidité de l’ouvrage, l’économie du ménage ainsi que sur la santé de ses membres. Comment alors reconnaître un comble humide, prévenir les conséquences et le traiter ?

    L’humidité des combles : définition, symptômes, causes et conséquences

    Causes de l’humidité

    L’humidité n’est autre que la quantité d’eau se trouvant dans l’air ambiant. Cette quantité d’eau naturellement présente dans l’air à l’intérieur d’une maison a son importance pour la santé mais à une certaine limite. C’est le taux d’hygrométrie permettant d’évaluer l’humidité de l’air qui détermine si l’air dans une pièce est trop sec ou trop humide. Le taux hygrométrique correct doit être compris entre 45% et 65%.

    Les effets de l’humidité apparaissent le plus souvent en saison hivernale.

    Les manifestations de l’humidité

    L’humidité (taux hygrométrique égal ou supérieur à 70%) des combles, se traduit par :


    • Des tâches et des auréoles au plafond sur le plâtre, de l’écaillage des peintures,  du décollage du papier peint.
    • Du gonflement du bois de la charpente, des rouilles sur les éléments en métal.
    • De la condensation aux parois vitrées de la fenêtre du toit,  de désagrégement des joints.
    • D’apparition de champignons, d’apparition et odeurs de moisissures.
    • Etc.

    Les causes de l’humidité

    Les causes ou les origines de l’humidité sont multiples et souvent leurs actions se combinent. Ce sont principalement :

    • Des infiltrations faisant suite à des couvertures  ou des ouvertures du toit non étanches, à une ventilation mal posée ou défaillante, etc.
    • Une dégradation plus ou moins rapide de l’isolation pour devenir inefficace, parce qu’elle a été mal conçue à l’origine ou mal réalisée en rénovation.

    Les conséquences de l’humidité

    Les conséquences peuvent toucher :

    •         La santé des occupants dont, à la longue des allergies aux moisissures, aux champignons, aux acariens, des problèmes respiratoires et articulaires, des maladies chroniques particulièrement pour les enfants. A noter au passage que l’air trop sec est aussi nocif pour la santé en entraînant des  maux de têtes ou des muqueuses asséchées.
    •         La solidité de la structure pouvant nécessiter des travaux assez lourds.

    Combles humides : traitements et préventions

    Pour lutter contre l’humidité des combles (condensation, infiltration), les actions préconisées sont de deux sortes : traiter les problèmes en présence dans l’immédiat et prévenir l’humidité pour retarder les travaux à faire le plus loin possible.

    Traitements des problèmes dus à l’humidité

    Dès que les signes cités ci-dessus apparaissent, cela signifie que le problème est déjà assez grave qu’il faut prendre les mesures nécessaires rapidement. Le mieux est de faire appel à un professionnel pour diagnostiquer l’état du système de toiture et de la ventilation, identifier les causes puis déterminer  les travaux à réaliser. On peut contacter les professionnels qui ont réalisé les travaux car si le problème se passe au cours des 10 ans après l’achèvement des travaux, la réparation sera à leurs charges du moins s’il y a assurance décennale dommage ouvrage.

    Après diagnostic,  on peut être obligé de revoir l’isolation, en partie ou dans sa totalité, résoudre les problèmes d’infiltration ayant la toiture comme origine,  contrôler la ventilation en rectifiant l’emplacement et la pose du VMC ou le remplacer.

    • Revoir l’isolation

    A ce propos, on peut ajouter de l’isolant à l’existant si la performance s’avère insuffisante ou le remplacer si les dommages (condensation à l’intérieurs, action des rongeurs, etc.) subis sont importants.

    Dans tous les cas, il faut savoir choisir les isolants adaptés. Si la maison est située dans une zone humide, les laines minérales, sensibles à l’humidité ne sont pas conseillées. Mieux vaut opter pour le verre cellulaire, le polyuréthane ou le polystyrène extrudé. Mieux encore, les isolants respirant comme le liège expansé, le chanvre ou le lin, avec protection, sont à privilégier.

    Pour parfaire l’isolation et la protéger de la condensation, il ne faut pas oublier de  vérifier l’état du pare-vapeur. Il est à poser nécessairement du côté chauffé et à remplacer quand le besoin s’en fait sentir. Cela est à faire aussi bien pour le sol des combles que les rampants.

    • Revoir l’étanchéité

    A ce propos, il faut contrôler les dommages pouvant être présents au niveau de la toiture, notamment  de la couverture et procéder au remplacement des éléments défectueux, en l’occurrence et faire de même au niveau de l’ouverture de toit en changeant les joints défaillants.

    • Revoir la ventilation naturelle ou non

    Les combles comportent déjà très peu d’ouvertures si bien que le renouvellement de façon naturelle ou provoquée de l’air s’avère très important. Il faut donc contrôler si les bouches d’aérations ne sont pas obstruées et agir en conséquence le cas échéant. La VMC, pour être fonctionnelle doit être de bonne qualité et installée à la bonne place. La pose ne doit pas  être directement sur le sol ou sous l’isolant mais à un pont central. On procèdera impérativement à un raccord à la toiture. Il faut également vérifier l’existence d’une lame d’air entre l’isolant et la couverture à défaut d’un écran de sous toiture HPV.

    Enfin, les appareils déshumidificateurs existent, mais ils ne font que limiter l’humidité sans traiter le problème à la source.

    Combles humides : prévenir les dégâts

    Dès la construction il est important de veiller à un système de toiture adéquat. Il doit être performant et la réalisation doit se faire dans les normes, depuis la couverture jusqu’à l’isolant en passant par la charpente. De même pour le plancher.

    Il faut avoir les bons réflexes de bien ouvrir les ouvertures en journée. Il faut surveiller l’apparition des signes de manière précoce et prendre les mesures nécessaires immédiatement.

    L’entretien régulier de la toiture constitue une solution idéale. Actuellement, un contrat d’entretien est même devenu courant.

    Enfin, recourir à l’expertise des professionnels est le gage d’un travail sûr, bien fait et pérenne.

    Devis

    Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
    Cliquez ici