fbpx skip to Main Content

Isolant thermique pour toiture : vers lequel se tourner ?

Isolant Thermique Pour Toiture : Vers Lequel Se Tourner ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’isolation de la toiture se base sur la qualité de l’isolant utilisé, mais comment être sûr d’avoir choisi le plus adéquat ? Sachant que presque le tiers de la déperdition thermique susceptible de se produire au sein d’une habitation se situe au niveau du toit, il est plus que de raison de commencer l’isolation thermique dans cet endroit. Mais en outre, il est essentiel que le procédé utilisé soit des plus efficaces.

Quelques principes dans le choix des isolants pour toit 

Avant tout, la méthode et les techniques mises en œuvre déterminent le type de dispositifs isolants à utiliser. Notamment, le choix d’une isolation de toiture par l’intérieur, et donc l’isolation des combles, invite à opter pour deux ou trois solutions, à savoir : l’isolation du plancher, l’isolation des rampants de toiture. Les deux sont à combiner quand il s’agit des combles aménageables.

Par l’isolation par l’extérieur, deux procédés  sont principalement plébiscités : le sarking et le détuilage. Chacune de ces deux techniques nécessite la dépose de la couverture.

Les différents types d’isolants thermiques pour toiture

Une fois la méthode et le procédé identifiés, on détermine ensuite le système d’isolation adéquat ainsi que le matériau à utiliser. L’idée est de définir un ensemble cohérent permettant d’obtenir un confort thermique amélioré aussi bien en été qu’en hiver.

Les dispositifs d’isolation thermique     

Le choix de la manière d’isoler le toit est principalement déterminé par les conditions d’accès dans cette partie de la maison, mais également par d’autres paramètres comme la solidité de la structure, le budget, le niveau de résistance thermique attendu, etc. On retrouve quelques présentations d’isolants thermiques qui sont pour le moins utilisables dans presque tous les systèmes d’isolation.

Les isolants en vrac

Il s’agit d’isolants sous forme de flocons que l’on introduit dans la charpente (solives) par soufflage ou que l’on éparpille par épandage. L’isolant sous cette forme est plus souvent utilisé pour isoler le plancher de toiture. C’est souvent l’unique solution pour les combles perdus et plus ou moins inaccessibles. Mais l’isolant en vrac peut également être utilisé pour isoler par l’extérieur les toits de combles déjà aménagés.

Les isolants en panneaux ou en rouleaux

Ce sont les formes d’isolants les plus plébiscitées pour leur simplicité de pose, mais aussi pour leur bon rapport qualité-prix. Ces dispositifs isolants conviennent principalement pour les toitures accessibles, sachant que leur pose nécessite d’avoir un grand espace. Ils sont utilisés pour l’isolation de toiture par l’extérieur, mais aussi pour l’isolation en sous toiture ou de plancher de combles aménageables.

Les isolants thermiques pour le toit   

On retrouve sur le marché différentes matières isolantes qui se valent en termes de performance d’isolation, de praticité, de tarif, etc. Quelques-uns sont plus populaires que d’autres.


La ouate de cellulose

Obtenue par recyclage de papier, elle se présente plus généralement sous forme de flocon, même si l’on retrouve d’autres formes. Elle a la réputation de présenter une bonne inertie thermique, permettant de rehausser efficacement la résistance thermique du dispositif isolant. Elle assure en même temps une bonne isolation phonique

Les laines minérales

En l’occurrence, la laine de roche et la laine de verre sont parmi les matériaux isolants présentant le meilleur rapport qualité-prix. Elles se présentent aussi bien en vrac, qu’en panneaux et en rouleaux.

Le polyuréthane (PUR)

Cet isolant se présente généralement en panneau, souvent prévu pour le plancher de combles aménageables ou le toit extérieur. Sa spécificité est de présenter une bonne résistance mécanique. Il peut également se présenter sous forme de mousse à utiliser pour calfeutrer les fentes de toiture.

Le polystyrène  

Cet isolant en plastique alvéolaire se présente sous deux formes principales : en fine plaque de polystyrène extrudé et en de panneaux de polystyrène expansé. On mise davantage sur le premier type de polystyrène pour sa légèreté et sa plus grande performance d’isolation.

La fibre de bois comme isolant pour toiture

Il s’agit d’un autre isolant naturel qui se présente aussi bien sous forme de panneau qu’en vrac. Il offre aussi une excellente inertie thermique, permettant aussi bien de stocker la chaleur que de restituer de la fraîcheur.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici