skip to Main Content

Isoler vos combles aménageables

Isoler Vos Combles Aménageables

    : trouvez des

    Demandez des devis aux de votre région pour .

    Isoler les combles aménageables est une astuce intelligente pour optimiser la surface habitable. Mais avant de vous installer, c’est plus judicieux de penser à l’isolation. Cette étape importante se déroule en plusieurs temps. Voici un petit guide rapide et simple pour vous éclairer dans vos démarches.

    La boîte à outil

    Avant de vous mettre au travail, équipez-vous. Voici la liste du matériel à acquérir pour isoler ses combles :

    • suspentes ( tige, rondelles et clef )
    • fourrures
    • éclisses de raccordement
    • connecteurs
    • rouleaux de laine de verre
    • mastic adhésif d’étanchéité
    • plaques de plâtre à bord amincis
    • enduit à joint
    • bande à joint
    • vis à bois 35 mm
    • vis pour plaque de plâtre 25 mm
    • pare vapeur

     

    Votre boîte à outil doit quant à elle comporter : un crayon, mètre, niveau à bulles , règle de maçon, visseuse, cordon nylon, équerre, grignoteuse, couteau pour isolant, cutter, pistolet extruder, lève plaque et un large couteau à enduire.

    Soyez prudent, un isolant se manipule avec des lunettes de protection, des gants, un masque, un vêtement à manches longues.


    Les différentes étapes

     Vous devez suivre plusieurs étapes afin d’isoler vos combles aménageables :

    • fixer les suspentes

    Tout d’abord il faut visser les suspentes sur les chevrons. Suivez l’alignement avec un cordeau, l’écart autorisé est de 60 centimètres environ. Vérifiez avec le niveau à bulle que l’alignement soit équilibré. Fixer ensuite les suspentes intermédiaires et en quinconce.  Différentes longueurs sont disponibles.

    • Placer la laine de verre

    Placer ensuite une première épaisseur de laine de verre (préalablement découpé en fonction des dimensions requises) entre les chevrons. Une fois la deuxième épaisseur disposée sur les suspentes vous n’avez plus qu’à fixer le tout avec des rondelles.

    • Poser les fourrures

    Fixer les fourrures sur l’isolant afin de maintenir l’ensemble

    • Fixer la membrane d’étanchéité

    Découpez la membrane d’étanchéité en fonction de l’espace à couvrir; pensez à laissez vingt centimètres de marge. Recouvrez l’isolant avec la membrane. Fixer les liaisons à l’aide de l’adhésif.

    Pensez à découper la membrane à l’emplacement de la fenêtre de manière à pouvoir recouvrir les extrémités afin que cette dernière soit correctement isolée.

    • Ajouter les plaques de plâtres

    Découpez vos plaques de plâtre à l’aide d’un cutter et d’une règle de maçon et disposez-les au dessus de la membrane avant de les fixer.

    A savoir : si vous ne disposez pas d’un écran HPV, il faut laisser 2 centimètres entre la toiture et l’isolant.

    Vous avez maintenant le mode d’emploi pour isoler vos combles afin de les aménager par la suite. Suivez toutes les étapes tout en restant prudent et respectueux des règles de sécurité.

    L’isolation des combles aménageables en rouleaux isolants sous toiture

    Ses avantages

    L’isolation des combles aménageables avec des rouleaux isolants sous-toiture a fait ses preuves et continue de faire des émules. Procurant d’excellentes performances thermiques et acoustiques, capable de diviser la facture énergétique par 2, éligible au crédit d’impôt, le rouleau isolant sous toiture réunit plusieurs atouts pour l’isolation des combles aménageables. De plus, il peut avoir une certification ACERMI PV N°05/018/408 et un avis technique CSTB 20/15-356. Le rouleau isolant a tout bon pour supprimer efficacement les ponts thermiques de l’habitat. De plus, il est naturel car est souvent conçu avec de la laine minérale.

    D’ailleurs, à ce propos, la laine minérale en rouleau se compose de panneaux rigides à dérouler. Ses épaisseurs très variables (allant de 160 à 240 mm) font qu’elle se prête à toutes les configurations possibles de la charpente. Par contre, le rouleau isolant sous toiture contraint à une pose sur rails.

    Un rouleau isolant sous-toiture pour gagner en surface dans les combles aménageables

    Ce type d’isolation est tout aussi efficace en périodes froides que chaudes. En outre, poser des rouleaux d’isolants sous toiture autorise et simplifie l’aménagement d’une pièce supplémentaire dans les combles aménageables. Ce type d’isolation est ce qu’il faut si l’on souhaite augmenter la surface habitable et en même temps, ajouter une plus-value à son bien. Le rouleau isolant se décline souvent en laine minérale pour minimiser, voire supprimer les nuisances sonores. Effectivement, ce matériau a d’excellentes performances acoustiques. Ses autres propriétés en font un isolant idéal pour l’isolation des combles.

    2 types de poses pour un rouleau isolant sous-toiture

    Selon l’accessibilité des combles, la pose d’un rouleau isolant peut se faire de 2 manières. Si on peut accéder aux combles et que l’on souhaite l’habiter, le mieux est d’opter pour l’isolation en rouleau sous-toiture plutôt que le soufflage. Il est aussi possible de poser le rouleau sous toiture par découvrement. Cette seconde optique est à privilégier si les combles sont inaccessibles par l’intérieur. Ce sera alors l’espace disponible entre chevrons et la toiture qui déterminera l’épaisseur à adopter pour l’isolant.

    Trois phénomènes qui suscitent la confusion

    Ponts thermiques, étanchéité à l’air et transfert de vapeur sont des phénomènes liés au confort thermique. Si l’on n’y prend pas garde, ils sont susceptibles de générer des problématiques non seulement au niveau de l’isolation mais sur la pérennité du bâti même. Il s’avère pourtant qu’une manque d’information ou de connaissance sur ces éléments induit à des erreurs dans le choix de l’isolant ou de la pose.

    Les ponts thermiques peuvent provenir des planchers bas ou d’étage, ou bien de socles non ou mal isolés. Il se produit des fuites ou infiltrations d’air sur les parties non isolées. Il en est de même pour une isolation correcte dans l’ensemble mais souvent discontinue au niveau des jonctions. Les ponts thermiques se produisent également lorsqu’il y a une erreur lors de l’installation de l’isolant et engendrent des pertes d’énergie rendant difficile le chauffage.

    L’étanchéité à l’air est associée à des fuites ou infiltrations d’air parasites au niveau des parois. L’étanchéité à l’air d’un bâtiment est donc représentée par sa sensibilité à l’égard des fuites d’air à travers son enveloppe. Lorsque cette imperméabilité à l’air est insuffisante, il va de soi que cela va générer un inconfort thermique mais pénalise par la même occasion les occupants en termes de confort acoustique. Des poussières et de la pollution sont susceptibles de pénétrer dans la maison et la conservation du bâti s’en retrouve ébranlée. Maîtriser les flux d’air parasites est un bon moyen d’atteindre une étanchéité à l’air optimum, que ça soit au niveau des murs ou de la toiture, mais surtout aux jonctions des parois et des menuiseries des portes et fenêtres. De même, le conduit de cheminée, les différentes gaines et réseaux doivent également être bien étanches à l’air. Il appartient au constructeur ou au professionnel du bâtiment de prévoir les systèmes ou matériaux adéquats pour constituer une bonne étanchéité à l’air du bâtiment.

    Les vapeurs d’eau quant à elles émanent des occupants de la maison. Cela peut être des végétaux, des animaux et bien sûr les hommes.  Elles apparaissent par le simple fait de respirer, transpirer et par diverses activités humaines comme la cuisine, la lessive ou en prenant une douche.

    Tous ces phénomènes sont loin d’être anodins pour l’habitation. Les fuites d’air parasites entraînent une surconsommation d’énergie par le chauffage. Sans parler des déperditions thermiques car la chaleur s’évacue là où l’air peut passer. C’est aussi valable pour la vapeur d’eau qui s’enfuit par le même passage. A termes, les condensations provoquées par le transfert d’air chaud et humide sur un point de la paroi va finir par la dégrader. Ces condensations apparaissent en fait lorsque l’air chaud entre en contact avec un support froid. D’où les problèmes d’humidités et de moisissures qui s’ensuivent.

    Heureusement, tout ceci est parfaitement évitable grâce à un pare vapeur efficient. S’il est parfaitement étanche, les transferts de vapeurs et d’air sont évités. Pour le cas des combles aménagés neufs ou en rénovation, l’installation d’un écran sous toiture HPV est d’ailleurs recommandée par le CPT N°3560.

    GRATUIT ET SANS
    ENGAGEMENT

    Notre service est 100% gratuit
    et ne vous implique aucunement
    à passer à l’achat

    RAPIDE

    Les entreprises vous rappel
    très rapidement afin
    d’effectuer un devis sur mesure

    QUALITÉ ET CHOIX

    Nos entreprises sont agréés
    et sélectionné pour leur
    rigueur et leur sérieux.

    [sm action= »named_sr_form » form_name= »isolation_des_combles »]

     

     

    Devis

    Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
    Cliquez ici