fbpx skip to Main Content

Isolation thermique sous toiture : ce qu’il faut faire

Isolation Thermique Sous Toiture : Ce Qu’il Faut Faire

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’isolation de toiture par l’intérieur constitue une solution économique à plus d’un titre. D’abord parce qu’elle est à réaliser par le propriétaire même et qu’elle nécessite moins de moyens qu’une isolation par l’extérieur.

Néanmoins, elle exige la même application dans le suivi de certaines normes de pose. L’isolation sous toiture des combles aménagés ou aménageables n’échappe pas à la plupart de ces règles.

Les travaux préalables avant une isolation sous toiture    

Comme dans le cadre de tous les travaux de construction, il existe différentes phases incontournables en matière d’isolation thermique. La principale étape à ne pas brûler est celle du diagnostic. Il s’agit bien sûr d’évaluer les besoins en matière d’isolants thermiques, étant donné  que le choix de ceux-ci, dont l‘épaisseur, le type d’isolants, etc., dépend de certains paramètres comme le type de charpente, l’épaisseur des chevrons, etc. Mais cette étude préliminaire vise également à déterminer la qualité de la charpente sous la toiture, laquelle servira au maintien des dispositifs isolants. De manière générale, il faut s’assurer que chaque pièce de bois en contact avec les isolants soit la plus saine possible, tout en étant protégée des xylophages.

La qualité de la charpente détermine également celle de l’étanchéité de la toiture, importante en matière d’isolation. La présence d’humidité indique que l’installation est inappropriée. Cela étant, il faut par la suite réparer les pièces de charpente défectueuses, voire leur apporter des traitements préventifs. Il faut s’assurer que la disposition des pièces de bois soit parfaite, pour garantir une bonne installation des équipements isolants. Par ailleurs, avant de poser les isolants, il est aussi conseillé d’assurer l’existence d’une lame d’air ou d’installer un écran sous toiture à haute perméabilité à la vapeur d’eau (HPV), pour protéger les isolants des condensations et donc de l’humidité.


Les différents procédés d’isolation sous toiture   

Deux techniques s’imposent en matière d’isolation sous toiture.

Isolation sous rampants à simple couche

Ce procédé est mis en œuvre quand on prévoit d’économiser l’espace intérieur. En effet, comme son nom l’indique, cette technique consiste en l’utilisation d’une seule couche d’isolants rigides ou enroulés, à disposer entre les chevrons. En l’occurrence, il faudrait trouver un dispositif isolant épais ou présentant une résistance thermique considérable, pour obtenir la performance thermique qui convient. Étant donné que les réglementations thermiques actuelles exigent un haut niveau d’efficacité thermique des isolants de toiture, le choix serait plus orienté vers le doublage de l’isolation.

Isolation de sous toiture par doublage

Cette solution permet d’obtenir plus assurément une meilleure performance d’isolation, sachant qu’en plus d’avoir une grande résistance thermique, ce dispositif évite la formation de ponts thermiques ou les fuites d’air. La technique consiste tout simplement en la pose d’une seconde couche d’isolant après la première, de façon perpendiculaire. On viendra ajouter des supports de maintien pour obtenir une fixation fiable du dispositif.

Les points indispensables en matière d’isolation sous toiture 

Au risque de se répéter, protéger le dispositif isolant contre toute formation d’humidité est primordial. Dans cette optique, l’ajout de ce que l’on appelle « frein-vapeur » est indispensable. Il s’agit d’une membrane à disposer sur la couche d’isolant (ou la seconde couche) dont la finalité est de garantir l’étanchéité à l’air du dispositif isolant. En même temps, on évacue ainsi les vapeurs d’eau issu du chauffage à l’extérieur et supprime ainsi la condensation. Enfin, pour la touche esthétique, il suffit d’apposer des plaques de plâtres à fixer avec des liteaux en bois ou métalliques préalablement fixés à la charpente.

Les types d’isolants à choisir pour une isolation thermique sous toiture 

Dans le cadre d’une isolation en sous toiture, on choisit évidemment des panneaux ou des rouleaux condensés. Des matières isolantes de toute sorte peuvent entrer dans la conception de cette dernière. On optera préférablement pour une bonne épaisseur. Pas moins de 20 cm en moyenne ou une valeur de résistance thermique égale ou supérieure à 8. On a le choix entre des isolants composés de fibres minérales (laine de roche, laine de verre), la laine de coton, ou de matières synthétiques (polyuréthane, polystyrène expansé, etc.).

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici