skip to Main Content

Hydrofugation : une alternative à connaître en rénovation de la toiture

Hydrofugation : Une Alternative à Connaître En Rénovation De La Toiture
    L’hydrofugation de la toiture soustrait tout propriétaire au remplacement complet de celle-ci. Surtout que cette opération peut s’avérer assez dispendieuse. Avec cette technique, il est désormais possible de redonner son éclat d’origine à la toiture et au bâtiment. L’hydrofugation est tout simplement un processus magique pour les maisons dont les couvertures sont abîmées au fil du temps.

    Actuellement, il existe un grand nombre de techniques et de procédés pour protéger et entretenir la toiture. Moins connue que les autres traitements de surface, l’hydrofugation trouve pourtant une grande utilité dans la protection de la toiture. Avec ses atouts et ses limites, en quoi consiste exactement l’hydrofugation de la toiture ?

    Qu’est-ce que l’hydrofugation de toiture ?

    L’hydrofugation de la toiture est un procédé utilisé dans le but d’imperméabiliser ou de donner au matériau ou à la paroi du toit la possibilité de refouler l’eau. À la différence des autres types de traitements de surface tels que la peinture, le laquage, etc., l’hydrofugation appliquée à la toiture ne compromet pas la propriété respirante du matériau. Et en plus de sa vertu protectrice, le produit d’hydrofugation procure également au toit un bel effet esthétique.

    Hydrofugation de toit  : comment ça marche ?

    L’hydrofugation emploie un produit qui s’accroche à la matière en séchant, et redonne à celle-ci son étanchéité initiale ou lui procure une impénétrabilité. En fait, sur le matériel hydrofugé, l’eau de pluie se retrouve repoussée par le matériel, puis elle glisse tout simplement vers le dispositif d’évacuation, sans laisser aucune trace. C’est comme l’eau qui coule sur le dos du canard sans pénétrer son plumage.

    Sur le marché, il existe quelques catégories de substances hydrofuges. À ce propos, on peut, entre autres citer :

    Les hydrofuges à effet perlant

    Constitué d’eau, d’additifs et de pigments, ce type de traitement hydrofuge s’infiltre dans le matériau de la couverture. L’eau s’évapore et laisse place uniquement aux ingrédients d’étanchéité de l’enduit.

    Les hydrofuges anti-UV

    Comme son nom l’indique, en plus de rendre le toit étanche à l’eau, ce type de traitement va aussi repousser les rayons du soleil. C’est un avantage non négligeable quand arrive la période estivale.

    Les hydrofuges filmogènes dits aussi hydrofuges « de surface »

    Ils ne sont pas conseillés en matière d’isolation de toiture, dans la mesure où ce genre de produit est hautement imperméabilisant, ce qui empêche le matériau de respirer.

    En général, les hydrofuges présents sur le marché sont compatibles à tous les matériaux de couverture allant des tuiles à l’ardoise, en passant par le shingle, la lauze, etc. Certains d’entre eux sont aussi utilisables sur les parois murales et sur le sol d’une terrasse par exemple. En l’occurrence, l’enduit utilisé est celui « de surface ». Par ailleurs, pour relever le côté esthétique, l’on peut aussi choisir des hydrofuges colorants.

    Hydrofugation de toit : quels atouts et faiblesses ?

    Au risque de nous répéter, pour que l’hydrofugation soit efficace et puisse assurer la durabilité du matériau, le choix doit être tourné vers un enduit sans filmogène. Ce dernier va permettre à la fois de laisser les éléments de couverture respirer. Considérant les nombreux points forts de l’hydrofugation, les avantages qu’ils offrent au toit ne sont pas moins importants, car :

    • Il s’agit d’un produit d’entretien qui rallonge la durée de vie de la couverture.
    • C’est un traitement de protection efficace du système d’isolation de toiture. En effet, il prémunit la structure du toit des infiltrations d’eau.
    • C’est également un moyen fiable pour prévenir les fissures dans les éléments de toiture.
    • Enfin, c’est une solution idéale pour préserver la toiture contre l’humidité et qui permet de limiter les risques de condensation et de moisissures.

    Au revers, quelques inconvénients sont imputés à l’usage des enduits hydrofuges. Il s’agit :

    • De leur durée de vie limitée en tant que moyen de protection. Ce qui oblige de procéder à une réfection régulière, selon le type de produits choisis.
    • Ce problème va augmenter son coût d’utilisation.

    Hydrofugation du toit : quelques indications de prix

    Il est difficile de donner une valeur assez précise en ce qui concerne le budget nécessaire à une hydrofugation de toiture. En effet ce dernier va dépendre de plusieurs paramètres qui sont principalement :

    • La surface de la toiture à traiter.
    • L’état de la couverture qui peut même empêcher l’usage du procédé.

    Quoi qu’il en soit, le prix indicatif au m² du traitement à l’hydrofuge varie de 10 à 20 euros selon l’entreprise. Toutefois, si le propriétaire décide de réaliser lui-même son hydrofugation, il aura à débourser environ 7 euros en moyenne pour 1 litre d’enduit hydrofuge, sachant que cette quantité est en mesure de traiter 5 m² de surface.

    GRATUIT ET SANS
    ENGAGEMENT

    Notre service est 100% gratuit
    et ne vous implique aucunement
    à passer à l’achat

    RAPIDE

    Les entreprises vous rappel
    très rapidement afin
    d’effectuer un devis sur mesure

    QUALITÉ ET CHOIX

    Nos entreprises sont agréés
    et sélectionné pour leur
    rigueur et leur sérieux.

    * champs obligatoires