skip to Main Content

Problématique sur l’isolation thermique écologique

Problématique Sur L’isolation Thermique écologique

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’isolation thermique est un procédé nécessaire pour le confort des occupants d’une maison. Il existe de nombreux types d’isolants et de matériaux, avec chacun, leurs avantages et leurs inconvénients. L’une des problématiques à l’isolation est l’aspect écologique ou pas de l’isolant pour les combles. En effet, le choix du type de matériau isolant peut avoir des répercussions négatives ou positives sur l’environnement.

Les types de matériaux et leurs caractéristiques

Il existe trois grands types d’isolants : les isolants synthétiques, les laines minérales et les isolants dits « écologiques ».

Les isolants synthétiques

Le nom d’isolant synthétique englobe les isolants comme les mousses de polystyrène, mousse phénolique, les mousses de polyuréthane. La conception de ces matériaux a nécessité un traitement chimique utilisant le pétrole ou le chlore. D’origine organique, ces types d’isolants sont très performants, très perméables en tant qu’isolant phonique et isolant thermique. Ils disposent également d’une assez forte résistance. Cependant, ce type d’isolant pose problème sur le côté environnemental dû au procédé pour sa fabrication utilisant des produits très chimiques et nocifs. En cas d’incendie, ils relâchent des produits toxiques pour l’organisme humain.

Les isolants minéraux

Les isolants minéraux sont faits à partir de basalte, de sable et de verre recyclé. Un traitement fait ressortir les qualités isolantes de ces matières. Ces isolants possèdent une grande efficacité contre le froid et sont incombustibles. Ils présentent une bonne durée de vie et sont assez résistants face aux rongeurs et autres petites bêtes. Entre autres, ils sont faciles à installer et sont commercialisés à des prix abordables. Ce type d’isolant est recommandé si l’habitat présente des risques élevés d’incendie. Le seul petit inconvénient des isolants minéraux est la poussière qui s’en dégage lors de l’installation.


Les isolants naturels

Et enfin, les isolants naturels se conçoivent souvent à partir d’une matière végétale ou animale comme des plumes, des laines de moutons et de brebis. Mais on trouve également les laines de coton recyclés ou de chanvre, les fibres de bois, l’ouate de cellulose et les feutres de lin. Ils permettent de réduire le taux d’humidité dans un habitat grâce à leurs fonctions hygrométriques. D’autre part, ils se dotent d’une étanchéité à l’air et d’une conductivité thermique à l’état sec, leur permettant de ne pas aller à l’encontre des normes imposées par la Réglementation Thermique de 2012.

Un matériau est isolant lorsqu’il possède un coefficient de conductivité thermique inférieur ou égal à 0.07 W/ m.K. Ces isolants ont une réputation d’être plus respectueux de l’environnement grâce à leur fabrication et la façon dont on récolte la matière première. Ils possèdent à peu près les mêmes qualités que les deux types précédents et sont faciles à manipuler.

Problématique en isolation des combles : l’importance de choisir un matériau écologique

Lors de l’isolation d’une maison, la première préoccupation de ses occupants est la performance, les caractéristiques et la facilité d’installation de l’isolant. La protection de l’environnement ne leur paraît pas une priorité. Or, savoir choisir son isolant devrait être la première démarche des travaux.

Pourtant, la fabrication de certains matériaux est très polluante. Par exemple, la culture de coton traditionnelle occupe 2,5 % des espaces cultivés de la planète mais utilise 25 % de la fabrication mondiale de pesticides. De ce cet ordre de priorités, les isolants synthétiques sont les plus fréquemment utilisés malgré le fait qu’ils sont issus de la pétrochimie, c’est-à-dire polluent beaucoup et se recyclent mal. De plus, ce type de matériau émet des gaz néfastes pour l’homme.

Alors, le choix d’un isolant naturel paraît comme la solution au problème. Il présente les mêmes performances que l’isolant synthétique, reste pour la plupart  à un prix abordable et participe à la protection de l’environnement et au développement durable.

Cependant, selon le mode de fabrication, certains isolants naturels continuent de polluer. Par exemple, ceux faits à partir de chanvre peuvent contenir du polyester. Aussi, les matières premières peuvent se faire rares ou sont disponibles uniquement dans certaines régions spécifiques.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici